Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Comme je descendais des Fleuves impassibles, Je ne me sentis plus guidé par les haleurs : Des Peaux-Rouges criards les avaient pris pour cibles, Les ayant cloués nus aux poteaux de couleurs. J'étais insoucieux de tous les équipages, Porteur de blés flamands...

Il écrivait sur des morceaux d'azur Sur les étangs sur les forêts è è è Il écrivait sur le vent sur les murs Mais aujourd'hui il chanterait Rimbaud chanterait les mains tendues Rimbaud chanterait les bras en croix Rimbaud chanterait le temps venu Un soleil...

Je me souviens des jours anciens, Et je pleure un amour sans fin. Comme Ophélie, je me souviens D'un cavalier pâle et lointain. Et sur les ailes de mes voyelles, Je t'envoie mes larmes les plus belles. Trempées dans l'encre de ma peine, Pour que de moi...

Etre Rimbaud, ni laid, ni beau, comme Pierrot et roder dans la ville avec le rire cruel et le regard haineux. Être de ceux jamais content, jamais heureux, au long des quais mouillés, allant comme un noyé de la maladie bleu car l’homme n’est pas aimé....

Noirs de loupes, grêlés, les yeux cerclés de bagues Vertes, leurs doigts boulus crispés à leurs fémurs, Le sinciput plaqué de hargnosités vagues Comme les floraisons lépreuses des vieux murs ; Ils ont greffé dans des amours épileptiques Leur fantasque...

Un homme assis dans un couloir A l'enfantillage Moi je n'aime pas les amoureux Et dieu créa les mêmes Essuie-toi les mains sales Juxtaposées A l'arrière du passé Je nage et je dégage Comme un roi Comme un refusé je suis parti Je suis un voyage qui me...

Afficher plus d'articles

<< < 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 820 830 840 850 860 870 880 890 900 1000 1100 1200 > >>