Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bien des gens en ce monde ont une humeur byzarre, Et dont on cherche en vain la cause et le secret ; Sans qu’on sache pourquoi, leur esprit douceret En un instant hargneux, coléreux se déclare ; L’un défend une chose, et puis il la permet ; L’autre Anglais...

Maintenant la vapeur est à l'ordre du jour. Tout marche par son aide ! Est-ce un bien pour le monde ? Pour bien choisir sur terre où toute chose abonde, Faut-il donc se hâter, lorsqu'on en fait le tour. On vole désormais sur la terre et sur l'onde ; On...

P rends, s'il le faut, docteur, les ailes de Mercure Pour m'apporter plus tôt ton baume précieux ! Le moment est venu de faire la piqûre Qui, de ce lit d'enfer, m'enlève vers les cieux. Merci, docteur, merci ! Qu'importe que la cure Maintenant se prolonge...

A ABÉLARD. Inutile d’avoir la moindre idée de sa philosophie, ni même de connaître le titre de ses ouvrages. – Faire une allusion discrète à la mutilation opérée sur lui par Fulbert. – Tombeau d’Éloïse et d’Abélard ; si l’on vous prouve qu’il est faux,...

Un coeur simple I Pendant un demi-siècle, les bourgeoises de Pont-l'Evêque envièrent à Madame Aubain sa servante Félicité. Pour cent francs par an, elle faisait la cuisine et le ménage, cousait, lavait, repassait, savait brider un cheval, engraisser les...

Afficher plus d'articles

<< < 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 720 730 740 750 760 770 > >>