Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Quand j'étais au milieu du cours de notre vie, je me vis entouré d'une sombre forêt, après avoir perdu le chemin le plus droit. 3 Ah ! qu'elle est difficile à peindre avec des mots, cette forêt sauvage, impénétrable et drue dont le seul souvenir renouvelle...

As I drew nearer to the end of all desire, I brought my longing's ardor to a final height, Just as I ought. My vision, becoming pure, Entered more and more the beam of that high light That shines on its own truth. From then, my seeing Became too large...

Yeah Well you can bump and grind It is good for your mind Well you can twist and shout let it all hang out But you won't fool the children of the revolution No you won't fool the children of the revolution, no no no Well you can tear a plane in the falling...

Série d'aphorismes de Robert Desnos publiés pour la première fois dans le Numéro 7 de Littérature (décembre 1922). 1. Dans un temple en stuc de pomme le pasteur distillait le suc des psaumes. 2. Rrose Sélavy demande si les Fleurs du Mal ont modifié les...

Afficher plus d'articles

<< < 1100 1110 1120 1130 1131 1132 1133 1134 1135 1136 1137 1138 1139 1140 1150 1160 1170 1180 1190 > >>