Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Moicani - L'Odéonie



Après avoir vu Matisse : Robert De Niro, Sr. - peintures et dessins
8 mars - 31 mai 2010

Musée Matisse

164, av des Arnes-de-Cimiez, Nice, 06000
06000
04 93 81 08 08

Présentation de l'exposition

L’exposition Après avoir vu Matisse : Robert De Niro, Sr. - peintures et dessins, proposée au musée Matisse de Nice du 8 mars au 31 mai 2010, présente pour la seconde fois en France l’œuvre du peintre Robert De Niro, Sr. (1922-1993). La première rétrospective française a eu lieu en 2005 au musée d’Art et d’Industrie de Roubaix.
L’exposition du musée Matisse débute par des photographies représentant Robert De Niro, Sr. dans son atelier et à New York. Elle aborde ensuite l’évolution de son expression artistique, passée de l’abstraction à une représentation plus sensible de la réalité, marquée par l’influence des artistes européens, dont celle de Matisse. Sont ainsi présentées des peintures abstraites et des œuvres plus figuratives avec la représentation de modèles féminins dans des intérieurs, de paysages et de natures mortes, que complète une série de grands dessins noirs et blancs.

Robert De Niro, Sr. : S’évader de la forme pour y revenir

Formé à l’expressionnisme abstrait par des maîtres comme Joseph Albers, initiateur de l’art optique, ou Hans Hoffman, proche du Bauhaus et faisant partie de l’Ecole de New York (expressionnisme abstrait américain) entre 1939 et 1942, Robert De Niro, Sr. donne une nouvelle direction à son art, qui s’affirme après un séjour en France de 1961 à 1964.
Les œuvres de peintres européens deviennent source de changements. L’artiste s’éloigne de l’abstraction. La peinture flamande, celle de Delacroix et tout particulièrement celle de Matisse l’orientent vers un retour au figuratif dans des espaces concrets. Ainsi, Robert De Niro, Sr. peint des modèles dans des intérieurs, des natures mortes, des paysages.
Le traité scientifique de la couleur, la géométrie de la conception des espaces, caractéristiques de la modernité, qui ont marqué la première partie de l’œuvre De Niro, Sr., se transforment pour revenir à une représentation plus perceptible du monde, tant en peinture qu’en dessin, maintenant toutefois son essence abstraite.

La vocation du musée : faire connaître l’œuvre de Matisse

Le musée Matisse a choisi de présenter l’œuvre de Robert De Niro, Sr. pour répondre à sa vocation, celle de faire connaître l’œuvre de Matisse et cela dans l’esprit du peintre et de sa famille1.
La peinture de Robert De Niro, Sr. entre en relation avec l’œuvre de Matisse par certaines compositions et affirmations graphiques du dessin et de la couleur.
Une partie des objets personnels de Matisse, conservés au musée et faisant partie de la genèse de nombreuses œuvres du peintre, sera présentée parmi les peintures et les dessins de Robert De Niro, Sr., permettant de faire se croiser le regard porté sur l’œuvre de Matisse et celle de l’artiste américain. 
L’intérêt de la collection de peintures, dessins et sculptures du musée qui donne à suivre l’évolution artistique de Matisse depuis la Nature morte aux livres (1890) jusqu’à l’une des dernières compositions en papiers gouachés Fleurs et fruits ( 1952-1953) est le fil conducteur qu’ a pu emprunter Robert De Niro, Sr. pour sa propre œuvre, ne serait –ce que par le changement possible de son expression.
Les dessins de Matisse au fusain et à la plume, comme la série Thèmes et variations (1942-1943), le Grand Acrobate (1952) au pinceau et l’encre de Chine ou Le Platane (1951), de même que les peintures Intérieur à l’esclave (1924) et Figure endormie (1941) représentent la recherche constante de Matisse vers la simplification de la ligne, et se trouve être une forme d’expression reprise dans de grands dessins de Robert De Niro, Sr..

Œuvres présentées : 91 numéros
-13 photographies
-35 peintures (modèles dans un intérieur, nature mortes et paysages)
-23 dessins
-3 sculptures
-18 objets et mobiliers ayant appartenu à Matisse.

Cette exposition a pu avoir lieu grâce à Martine Soria, déjà auteur d’une exposition De Niro, Sr. à Fondation Bilbao Bizkaia Kutxa en 2008, et au soutien de Monsieur et Madame Claude Duthuit, et de Michel Bepoix

Contact : Musée Matisse, Marie-Pierre Nicola : 04 93 53 40 53 - marie-pierre.nicola@ville-nice.fr

Archives musée Matisse.(1) « Henri Matisse en son vivant, puis Madame Henri Matisse, enfin tous les autres membres de la famille ont effectué d’importantes donations d’œuvres, d’objets ou souvenirs du peintre, à la Ville de Nice directement, mais toujours pour être réunis et présentés ensemble. [… L’un des buts poursuivis est de former un ensemble harmonieux et cohérent, permettant de suivre la démarche et les différentes recherches du Maître.»





ROBERT DE NIRO JR  & SR

http://www.artinfo.com/media/image/151055/MP0609_DEN_002.jpg
Robert De Niro Sr.'s SoHo studio, New York, 2009

http://www.artinfo.com/media/image/151058/MP0609_DEN_005.jpg

nm-photo-291200.jpg





Actor Robert De Niro (C) poses for photographers with his wife ...


Robert de Niro était hier au Musée Matisse pour la visite « privée » de l’exposition consacrée à son père artiste. Grosse bousculade, vive émotion…

Sur les hauteurs de Cimiez, un 4x4 noir aux vitres teintées s’immobilise à midi dans la cour du musée. Un garde du corps en descend, tient la foule en respect et entrouvre la portière de l’imposant GMC. Bref instant de flottement. Un silence. Puis les hurlements d’une nuée de photographes : « Here, Robert ! Please, here ! »


C’est fini. Plus une seconde de répit pour Robert de Niro, qui s’excuse d’arriver en retard et s’efforce de faire bonne figure, harcelé par les flashes. Poignée de main virile à Christian Estrosi, ministre-maire de Nice. Accolade amicale à Claude Duthuit, petit-fils de Matisse. C’est lui qui a convaincu la superstar de prêter au musée une centaine de peintures et d’esquisses de son père. Qu’ils ont choisies ensemble à New York, dans l’atelier de Robert de Niro Sr. où rien n’a bougé depuis la disparition de l’artiste, en 1993.


Des photos, quelques autographes à la volée et le petit groupe dévale l’escalier qui conduit au sous-sol de la Villa des Arènes. Dans la bousculade et le bruit, les commentaires de la conservatrice sont vite étouffés. Robert de Niro aussi. Cerné par une forêt de caméras et de micros, il ne voit pas la vitrine qui chancelle ni le fourre-tout qui vient de frôler un tableau. On craint de voir « Raging Bull » sortir de ses gonds, pas du tout. Souriant, il s’attendrit sur un tirage noir et blanc le montrant de profil, face à ce père dont il vient entretenir le souvenir.

 


« Welcome to Nice ! »

 

De Niro n’est pas fou. La rétrospective fait salle comble sur son nom. « Quoi que je puisse faire, c’est comme ça… », soupire-t-il. En marge des discours, le petit-fils de Matisse s’en amuse : « On aurait invité Rembrandt, personne ne serait venu ! » « Je suis très heureux d’être ici », assure Robert de Niro. Dans le public, long soupir de ravissement : il parle français ! Encore quelques mots… « Merci beaucoup pour mon père. Merci pour votre beautiful attention. » De Niro, les yeux embués, se frotte le nez et se met en retrait.


« Welcome to Nice ! », lance Christian Estrosi.  Il évoque l’incursion de Robert de Niro père dans la Loire, au début des années 60. Analyse les changements survenus dans son œuvre à l’occasion de ce séjour.


Et salue l’humanisme de l’artiste, l’engagement de son fils. Impossible de ne pas rendre hommage au comédien « caméléon », au « géant du cinéma » dont la présence est « un honneur extraordinaire pour la ville ».


Encore des autographes et toujours des photos. Clap de fin, Robert de Niro s’éclipse par une porte dérobée. « I’ve got it ! », s’égosille une Américaine qui a réussi à se faire immortaliser avec lui. Olivier, qui exploite une salle à Mouans-Sartoux, exhibe la photo que le comédien vient de lui dédicacer. « Je l’avais raté à Cannes il y a deux ans, cette fois je l’ai eu ! »

nicematin.com











 Robert de Niro, Sr. - Houses in Landscape with Fence (Paintings) h: 30 x w: 34 in / h: 76.2 x w: 86.4 cm

 Robert de Niro, Sr. - Landscape with Blue Building (Paintings) h: 24 x w: 28 in / h: 61 x w: 71.1 cm


 Robert de Niro, Sr. - Landscape with Houses (Paintings) h: 18 x w: 24.5 in / h: 45.7 x w: 62.2 cm


 Robert de Niro, Sr. - Landscape with Road and Field (Paintings) h: 30 x w: 28 in / h: 76.2 x w: 71.1 cm


Nice : Robert DE NIRO déchaîne les journalistes



http://www.artinfo.com/media/image/151056/MP0609_DEN_003.jpg
ROBERT DE NIRO SR MILIEU DES ANNEES 50







http://www.artinfo.com/media/image/151059/MP0609_DEN_006.jpg
ROBERT DE NIRO SR MILIEU DES ANNEES 70







Robert De Niro, Sr. painting from DA handout

Painting by Robert De Niro, Sr. from DA handout

Commenter cet article