Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Moicani - L'Odéonie

Monumenta 2013, l’expo événement du Grand Palais au régime forcé ?

 

La Nef du Grand Palais pour Monumenta 2012 : Daniel Buren, « Excentrique(s), travail in situ », 2012, 380 000 m3. Détail. Monumenta 2012 – Daniel Buren, Paris. © Daniel Buren, ADAGP, Paris. Photo Didier Plowy.Les hallucinations colorées de Daniel Buren, le monstre rouge si "maternel" d’Anish Kapoor, l’œuvre commémorative surdimensionnée de Christian Boltanski, laPromenade métallique de Richard Serra, les "maisons" précaires d’Anselm Kiefer... En 5 éditions, en 2007, 2008, 2010, 2011 et 2012, Monumenta s’est imposé comme l’un des principaux rendez-vous de l’art contemporain de cette capitale culturelle qu’est Paris.

Et en 2013 ? Peut-être le néant. La dernière édition, Excentrique(s)), travail in situ, a pourtant fini d’installer l’événement annuel initié par le ministère de la Culture en 2007 dans le paysage artistique. Un succès populaire chaque année, ponctué par une édition 2012 aux 259.041 visiteurs (6.817 par jour !).

Pourquoi stopper une si belle entreprise ? À cause de la crise et des économies drastiques réclamées au ministère de la Culture. L’AFP a ainsi appris auprès d’une source proche du dossier que l’édition du printemps 2013 "risque fort d’être ajournée pour des raisons budgétaires". L’exposition monumentale, dans un lieu gigantesque comme la Nef du Grand Palais, est "coûteuse". Et le ministère vient d’engager une réduction de ses coûts en abandonnant plusieurs projets initiés par Frédéric Mitterrand, sous la présidence Sarkozy : la Maison de l’histoire de France, lemusée de la photographie à l’hôtel de Nevers, la seconde salle de la Comédie française, le Centre des réserves des musées à Cergy-Pontoise (95), la "Villa Médicis de banlieue" à la frontière de Clichy (93) et Montfermeil (un projet à"retravailler")... Lundi 10 septembre, dans Le Monde, Aurélie Filippetti évoquait à ce propos un coût d’un milliard d’euros pour "certains projets, annoncés avec légèreté et, pour l’essentiel, non budgétés par l’équipe Sarkozy". La populaire exposition Monumentava-t-elle suivre le mouvement ?

Dans un communiqué du ministère datant du 26 juin 2012, on peut pourtant lire "Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, annoncera très prochainement le nom de l’artiste invité pour le prochain Monumenta 2013." Mi-septembre, toujours aucune annonce. Et 2 jours après la révélation par l’AFP d’une possible annulation deMonumenta 2013, Aurélie Filippetti n’a toujours pas démenti... Les sculpteurs russes Ilya et Emilia Kabakov étaient pressentis pour cette édition. Les organisateurs réfléchiraient à une version "light" et plus économique... Monumenta dans sa phase régime Dukan.

Commenter cet article