Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Moicani - L'Odéonie



ANDRE GLUCKSMANN


Le bonheur parfait selon vous? 
>Celui qu'on n'impose à personne et que personne ne vous impose.
Le trait de votre caractère dont vous êtes le moins fier? 
>La timidité.
La qualité que vous préférez chez un homme? 
>Liberté, égalité, fraternité.
Et chez une femme? 
>Le courage.
Le personnage historique auquel vous auriez aimé ressembler? 
>Socrate. Ou Marlene Dietrich...
Vos héros dans la vie? 
>Ma défunte mère. Et puis Soljenitsyne. Et Vaclav Havel. Mais aussi mes amis tchétchènes qui résistent à l'armée russe et aux tentations nihilistes suicidaires.
Vos auteurs favoris? 
>Homère, Platon, Thucydide, Shakespeare. Et Proust.
Votre poète favori? 
>Mallarmé.
Vos compositeurs préférés? 
>Bach, Mozart, Wagner, Vivaldi.
L'air que vous sifflez sous votre douche? 
>Je ne prends pas de douche...
Vos peintres préférés? 
>Ceux de Lascaux. Et aussi Rembrandt, Vinci et Picasso.
La fleur que vous aimez? 
> «La rose de personne», celle du grand poète Paul Celan.
La couleur que vous aimez? 
>Le Technicolor.
Vos films cultes? 
>Côté éternité, Le Testament du Dr Mabuse, de Fritz Lang. Côté actualité, Voyage au bout de l'enfer, de Michael Cimino, etUnderground, d'Emir Kusturica.
Votre occupation préférée? 
>Lire.
Le talent que vous auriez aimé avoir? 
>Parler 36 langues, comme le linguiste Emile Benveniste.
Votre boisson préférée? 
>Depuis le 11 septembre 2OO1, le Coca-Cola!
Qu'avez-vous réussi de mieux dans votre vie? 
>Mon fils. Ses audaces. Son indépendance.
Si vous deviez changer une chose dans votre apparence physique? 
>Mes doigts de pied.
La faute pour laquelle vous avez le plus d'indulgence? 
>L'infidélité amoureuse.
Votre plus grand regret? 
>La Seconde Guerre mondiale...
Votre plus grande peur? 
>Le crime d'indifférence.
Que détestez-vous par-dessus tout? 
>Dire qu'il est mal de dire du mal du mal.
Votre devise? 
>Rien de ce qui est inhumain ne doit nous paraître étranger. Telle est ma version, un peu hard, du «Connais-toi toi-même».
Etat présent de votre esprit? 
>Oser être minoritaire.
Et comment aimeriez-vous mourir? 
>Lucide.

 

Commenter cet article