Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Moicani - L'Odéonie

La Ville magique

Présentée dans le cadre de Fanstatic 2012, la nouvelle édition de lille3000, l’exposition La Ville magique propose une plongée dans différents mythes urbains de l’entre-deux-guerres, au moment où la ville semble concentrer tous les phantasmes et toutes les craintes du monde occidental. Elle réunit environ 200 peintures, dessins, collages, photographies et films.

Dès la fin du XIXe siècle, la ville, perçue comme lieu de tous les possibles, tous les plaisirs, et toutes les innovations, devient chez certains artistes le personnage principal de quelque conte fantastique.


 

Après la première Guerre mondiale, le phénomène se généralise et la ville moderne génère plusieurs mythes successifs, de New York à Paris, en passant par Berlin. Pendant quatre décennies, des artistes de tous horizons proposent leur vision de la métropole, tour à tour fascinante, étrange ou menaçante. Une inquiétante étrangeté hante les oeuvres de Giorgio De Chirico, René Magritte, Paul Delvaux, Edward Hopper, Georgia O’Keeffe, Victor Brauner, George Grosz, Anton Räderscheit, Carel Willink, Pyke Koch… et de la fine fleur de l’avant-garde photographique et cinématographique internationale (Brassaï, Ilse Bing, Louis Faurer, Heins Hajek-Halke, Raoul Hausmann, Lucien Hervé, André Kertész, Umbo… ainsi que René Clair, Howard Hawks, Fritz Lang, Walther Ruttmann, Charles Sheeler et Paul Strand, Dziga Vertov…).



L’exposition se structure autour de quatre mythes urbains particulièrement révélateurs de la façon dont la ville est perçue, ressentie et investie par ces artistes : New York, et en particulier Manhattan, perçue comme l’incarnation du sublime ; Metropolis, qui révèle la grande ville comme une nouvelle Babel envoûtante et mécanique ; la ville surréaliste, de plus en plus détachée de la réalité, vue comme le miroir de l’inconscient et le théâtre de la mémoire ; enfin, la ville énigmatique du roman et du film noir, où le détective et le criminel se substituent au flâneur baudelairien.


Horaires : 

Le LaM est ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 18 h,
sauf les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre (fermetures exceptionnelles).
Le parc du Musée est accessible du mardi au dimanche de 9 h à 19 h .

 

La bibliothèque Dominique Bozo est ouverte du mardi au vendredi de 13 h à 17 h, le matin sur rendez-vous. Sauf en août et jours fériés.

 

L’accès au Musée est soumis à conditions pour les personnes accompagnées d’enfant en bas âge : seules les poussettes cannes sont acceptées. Nous attirons votre attention sur la présence de casiers afin d’alléger vos déplacements dans les salles.

 

TARIFS INDIVIDUELS

• Collections permanentes :
- Tarif plein : 7  EUR
- Tarif réduit : 5 EUR

 

• Exposition temporaire + collections permanentes :
- Tarif plein : 10 EUR
- Tarif réduit : 7 EUR

 

• Visio-guide dans les salles: 2€ – 1 € à partir du 2e visioguide
Une pièce d’identité vous sera demandée pour toute location de visioguide (restituée en fin de visite)

 

L’accès au LaM est gratuit le premier dimanche du mois.

Exceptionnellement, dans le cadre de la réouverture, l’accès au Musée est gratuit du mardi au vendredi de 16 h à 18 h pour les individuels jusqu’au 28 septembre 2012.


 

LaM, 1 allée du Musée
59650 Villeneuve d’Ascq
France
Tél. informations/réservations : +33 (0)3 20 19 68 88
Fax : +33 (0)3 20 19 68 99

http://www.musee-lam.fr/

Commenter cet article