Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Moicani - L'Odéonie

Didier Devillez Éditeur
Avant-gardes
Coll. Littérature
20 x 14 cm
208 pages
Paru en 2001

La tradition réclame de moi un commentaire mêlé de louanges des œuvres musicales que vous allez entendre.
Je crois bien faire en dérogeant à cette tradition.
Je sais qu’en agissant ainsi je me prive de certains avantages.
L’expérience a prouvé que l’on accueille favorablement, d’habitude, l’admiration qui s’exprime sur un mode lyrique et, avec non moins de plaisir, toute explosion de mépris ou de haine.
J’ai renoncé délibérément à vous vanter les choses que j’aime, comme à dénigrer celles qui me déplaisent.
Je n’ai, d’ailleurs, nulle confidence à faire à propos d’Hindemith, de Schoenberg ou de Strawinsky.
Mais la musique soulève de graves problèmes.
Il convient donc, à mon sens, d’examiner ces problèmes avec gravité, et, pour éviter qu’ils ne nous échappent, avec une certaine froideur.
Le souci d’amuser ou de déplaire serait ici déplacé...
Je ne craindrai pas d’insister longuement sur certaines choses qui semblent aller de soi.
Les choses capitales, au premier abord, semblent toujours aller de soi.
Je me verrai forcé aussi de réclamer de vous un effort d’attention véritable.
Mieux encore, une sorte de collaboration.
J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur, et quoi qu’il arrive, que vous me pardonnerez d’avoir jugé que le sujet en valait la peine.

(Paul Nougé, extrait de La conférence de Charleroi)

LA MUSIQUE EST DANGEREUSE
De PAUL NOUGÉ
Sous la direction et avant-propos de ROBERT WANGERMÉE

Depuis toujours, Nougé s'intéresse à la musique. Marié depuis une dizaine d'années avec Paule Deschamps, qui chante et joue du piano, il va fréquemment à l'opéra et au concert : les goûts communs du couple vont alors de Bach à Satie en passant par Wagner et Debussy. À la date du 17 août 1941, cette note dans son Journal marque l'importance constante que la musique a eue pour lui : "Ma confidence la plus profonde, la plus secrète : j'ai toujours pensé et construit ma pensée d'une manière musicale. Cela va fort loin. Mais je vois d'ici le clin d'œil de l'intelligent amateur. Il n'y a sans doute qu'André Souris pour m'entendre…" Robert Wangermée, extrait de l'Introduction.
18,00 €   ISBN 2873960426

Commenter cet article