Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Moicani - L'Odéonie

[Pochette de La machine à écrire (Gilbert BÉCAUD)]

Oh la la je suis fatigué
Je suis épuisé, éreinté, brisé
Je suis condamné à perpétuité
A taper, à taper taper toute la journée

Oh la la prison de papier
Barreaux de buvard
Chaîne d'encriers
Lettre rouge et noire
Moi j'en ai assez
De taper, de taper, taper toute la journée hou!
J'étais fait pour ne rien faire
Comme une bête à bon Dieu
Mais je me suis laissé faire
Cadenassé, verrouillé 
Dans dix mètres carrés

Oh la la j'en ai assez
Des travaux forcés sur petit clavier
Machine infernale
Toi, toi tu te régales
Pendant que tu manges
Tous ces mots étranges
Je suis affamé de grands champs de blés
Je voudrais du ciel, beaucoup de soleil
Et ne plus taper, taper taper toute la journée
St-Machin Dieu des machines
Pardon de vous offenser
Si parfois je vous chagrine
Cadenassé, verrouillé, enfermé
C'est que j'en ai assez

Oh la la la la au nom de la joie
Donnez-moi au doigt
Une plume d'oie
Pour écrire un mot
A l'ami Pierrot
Et ne plus taper, taper, taper, taper
Ne plus taper toute la journée...

[Pochette de La machine à écrire (Gilbert BÉCAUD)]

[Pochette de Joue les succès du film de Gilbert Bécaud "Casino de Paris" (Noël CHIBOUST)]

Commenter cet article