Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Moicani - L'Odéonie

 

Grand Palais : Rétrospective Edward Hopper, exposition

 

Edward Hopper, Nighthawks, 1942, Friends of American Art Collection © Art Institute of Chicago

Pour la première fois à Paris, l'artiste américain Edward Hopper(1882-1967) fait l'objet d'une grande rétrospective. L'artiste est connu pour avoir peint les classes moyennes américaines, avec des personnages, la plupart du temps, seuls et mélancoliques.

Exposition présentée au Grand Palais du 10 octobre 2012 au 28 janvier 2013

Les peintures d’Edward Hopper ont la simplicité trompeuse des mythes, l’évidence des images d’Epinal. Chacune d’elles est un condensé des savoirs hypothétiques, des rêves que nous inspire l’Amérique. Expression des sentiments les plus poignants, ou pures constructions mentales, ces peintures donnent lieu aux interprétations les plus contradictoires.
Romantique, réaliste, symboliste, et même formaliste, Hopper a été enrôlé tour à tour sous toutes les bannières. C’est cette complexité, signe de la richesse de cette oeuvre que s’efforce d’éclairer cette exposition.

Conçue chronologiquement, elle se compose de deux grandes parties : la première, consacrée aux années de formation, rapproche les œuvres de Hopper de celles de ses contemporains et de celles, découvertes à Paris, qui ont pu l’inspirer. La seconde partie à l’art de la maturité, des premières peintures emblématiques de son style personnel à ses œuvres ultimes.

Commissaire
Didier Ottinger, directeur adjoint du MNAM – Centre Pompidou

 

http://www.grandpalais.fr

Commenter cet article