Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Moicani



Alors c'est tout ce que t'as fait de l'amour
Que je t'avais donné ?
Deux gosses à un autre et un pavillon ?
Bon Dieu, j't'avais dit d'm'attendre
Qu'est-ce qu'il t'a pris d'un seul coup de te caser ?
Et sur le pas d'ta porte j'ai l'air d'un con

L'air d'un con avec ce bouquet de fleurs
Et mon élan de joie
Que j'me garde sur le cœur
Pour la prochaine fois
Mais y en aura
pas d'prochaine fois, 
C'était toi sinon rien
En parlant d'ça, tu sais pas
Maintenant j'boirais bien

Y a quatre ans j'étais toute ta vie
Qu'est-ce qui s'est passé depuis ?
Bouge pas, je vais te dire, un soir d'ennui
Zorro est arrivé plus vite que l'beaujolais nouveau
Et sur ma tête ont poussé les signes du taureau


C'est marrant, t'es là, tu m'vois
Sans m'voir tu m'dis même pas “Entre”
Moi qui connais moins ma poche
Que la chaleur de ton ventre, 
Oh bien sûr, dans un an même pas
J'vais en rire aux larmes
Tiens, ça y est, j'ai commencé
J'ai déjà les larmes
Bonne année et au revoir beaucoup !
L'amour fou, c'est fou, tu r'marqueras
C'qu'il revient vite à la raison, 
Il passe bien plus vite que l'mur du son

T'inquiète pas, j'm'en vais
J'vois bien qu't'as surtout peur
Que les voisins jasent
Tiens, garde quand même les fleurs
Mets-les dans un vase

Sans rancune, bonne route, bon vent
Bon caveau d'famille
Bravo pour les gosses, t'as l'couple
Un garçon une fille
Moi j'vais voir ailleurs si tu y es
C'qui m'étonnerait pas
Celle que j'vois qui ferme la porte
Ça peut pas être toi

Bonne année et au revoir beaucoup !

Commenter cet article