Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Moicani

La barque de l'amour s'est brisée contre la vie courante. Comme on dit, l'incident est clos. »

« Si vous voulez, je serai tout de viande déchaîné – ou bien changeant de ton comme le ciel, si ça vous chante, je serai tendre, irréprochablement. Non plus un homme, mais un nuage en pantalon ! »
– Vladimir Vladimirovitch Maïakovski, Le Nuage en pantalon, 1915

« Minuit accourant un couteau à la main

a rattrapé

a égorgé

la douzième heure

dehors » (Le nuage en Pantalon)

« L ‘univers dort

l’oreille énorme posée

sur sa patte nuitée d’étoiles » (Le nuage en Pantalon)

[...]
Mais les portes soudain se mettent à claquer,
comme si les dents de l’hôtel
dansaient la chamade.

Tu entras,
coupante comme un « Tenez »,
torturant la peau de tes gants.
Et tu me dis :
« Vous savez
- je vais me marier dans peu de temps. »

Eh bien, mariez-vous.
C’est très bien.
Ca passera.
Voyez comme je suis calme !
Comme le pouls
d’un cadavre.

Vous en souvient-il ?
Vous disiez :
« Jack London,
argent,
amour,
passionné »
- mais moi, je ne voyais qu’une chose :
vous étiez une Joconde,
qu’il fallait dérober à tout prix !

Et on me l’a volée.

[...](Le nuage en Pantalon)


Avec Le nuage en pantalon (1914-1915) de Vladimir Maïakovski, le futurisme, en pantalon de nuage annonciateur d'orages et en blouse jaune tournesol, fait son entrée fracassante sur la place publique et la scène littéraire en Russie...
Pour tout homme qui aime et qui espère, les paroles de Maïakovski restent gravées en lettres de feu dans la chair et le sang de ce siècle." Charles Dobzynski


Le nuage en pantalon

Vladimir Maïakovski
Poésie - Russie - Petite Bibliothèque de Poésie
ISBN : 9782841090730 - 128 pages - Format : 135 x 120
Paru le 01-05-1998

Commenter cet article