Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Moicani

 

 

 « Mettre en valeur le rôle de l'électricité dans la vie nationale et dégager notamment le rôle social de premier plan joué par la lumière électrique », tel était l'objectif de la commande passée à Dufy par la Compagnie parisienne de distribution d'électricité.

Commencée en avril 1936 et terminée en 1937, Raoul Dufy réalise, pour le Pavillon de l'Électricité de l’Exposition Internationale, la plus grande peinture existant au monde sur un support indépendant : La Fée Électricité d'une superficie de 624 m². La peinture est formée de 250 panneaux de contreplaqué de 2 m de hauteur sur 1,20 m de largeur, sur lesquels il peint avec une peinture à l'huile très légère, conçue par le chimiste Jacques Maroger, donnant une illusion de gouache et séchant très rapidement[1]. Les personnages sont dessinés à l'encre de chine puis les couleurs sont replacées par dessus. Ce tableau avec ses 624 m² a longtemps été le plus grand tableau du monde mais a été détrôné depuis.

Les deux-tiers du temps prévu pour la peinture est consacré à la documentation sur les hommes et les machines. L'atelier est installé dans une ancienne centrale électrique de Saint-Ouen et l'équipe est formé par le peintre, son frère et deux autres assistants[1]. .

Les personnages, au nombre de 110, sont répartis en deux foules de savants, d'Aristote à Pierre Curie, dont les travaux sont associés à l'essor de l'électricité. Le motif central représente les Dieux de l'Olympe trônant au-dessus de l'ultra-moderne centrale électrique de Vitry-sur-Seine, dont Raoul Dufy avait ramené de nombreux documents. Le registre supérieur se déroule à la façon d'un panorama (se lisant de droite à gauche). On peut y voir de nombreuses scènes de moisson, de navigation, d'industrie...

Le financement de l'œuvre est réalisé par Électricité de France. En 1954, EDF en fait don à la ville de Paris. Elle est aujourd'hui visible dans une salle dédiée du Musée d'art moderne de la ville de Paris. ( Wikipedia)






L’Exposition internationale de Paris en 1937, consacrée aux Arts et techniques du temps présent, fut inaugurée le 4 mai par Albert Lebrun, président de la république. C’est lui également qui présida la cérémonie de clôture, le 25 novembre. Durant cette exposition qui rassembla 52 pays exposants, 2 293 prix, 2 249 diplômes et 9 565 médailles furent distribués et 31 053 700 personnes la visitèrent! Un gigantesque feu d’artifice et un concert de musique militaire marquèrent la fin de cette manifestation. Le public fut conquis par le parc d’attractions, le parc colonial, le train électrique pour circuler et les fontaines illuminées du Trocadéro. Couvrant tout un quartier de Paris, de la colline de Chaillot à la place d’Iéna, l’Expo, comme on l’appelait, couvrait une superficie totale de 100 hectares. C’est à cette occasion que le Palais du Trocadéro fut démoli et remplacé par l’actuel Palais de Chaillot, monument plus sobre. Le peintre Raoul Duffy confectionnait pour la circonstance une gigantesque fresque de 600 mètres carrés représentant la Fée électricité.© MUSICA ET MEMORIA










Dufy, le plaisir au Musée d’Art Moderne…

Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Situé dans le palais de Tokyo construit pour l'exposition internationale de 1937, le musée a été inauguré en 1961. Ses collections, riches de plus de 8000 oeuvres illustrent différents courants de l'art du XXème siècle.

Expositions sur les grands mouvements et les artistes marquants de la scène européenne du XXème siècle mais aussi expositions monographiques et thématiques présentent les principales tendances de l'art d'aujourd'hui.


Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris
11, avenue du Président Wilson
75116 Paris
Renseignements : 01 53 67 40 00


Bus : lignes 32, 42, 72, 80, 82 et 92

Métro : ligne 9 - Arrêts Alma-Marceau ou Iéna
RER : ligne C - Arrêt Pont de l'Alma
Station Vélib': 4 rue de Longchamp

Puce culture Horaires
Du mardi au dimanche de 10 à 18 h (Fermeture des caisses à 17h45)

Fermeture le lundi et certains jours fériés (se renseigner auprès de l'accueil ou du standard)
Jeudi jusqu'à 22h pour les expositions temporaires (fermeture des caisses à 21h45)



Commenter cet article