Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Moicani

André Breton:

" [...] il fallait un détachement à toute épreuve, dont je ne connais bien sûr pas d’autre exemple, pour émanciper le langage au point où d’emblée Benjamin Péret a su le faire. Lui seul a pleinement réalisé sur le verbe l’opération correspondante à la « sublimation » alchimique qui consiste à provoquer l’ « ascension du subtil » par sa « séparation d’avec l’épais ». L’épais, dans ce domaine, c’est cette croûte de signification exclusive dont l’usage a recouvert tous les mots et qui ne laisse pratiquement aucun jeu à leurs associations hors des cases où les confine par petits groupes l’utilité immédiate ou convenue, solidement étayée par la routine. Le compartiment étroit qui s’oppose à toute nouvelle entrée en relation des éléments significateurs figés aujourd’hui dans les mots accroît sans cesse la zone d’opacité qui aliène l’homme de la nature et de lui-même. C’est là que Benjamin Péret intervient en libérateur.

Anthologie de l'humour noir

 

L’association des amis de Benjamin Perret a un excellent site sur le lien ci-contre : http://www.benjamin-peret.org

 

 

 

 

Il faut être deux pour être trois.

Benjamin Péret

 

 

Benjamin Péret poète donc révolutionnaire

"Benjamin Péret poète donc révolutionnaire", émission de Mathieu Bénezet sur France Culture, réalisation Jean Couturier. 21 août 1999.

 

L’émission sur le lien ci-contre : http://www.arcane-17.com/rubrique-1119882.html

 

 

Demain je serai encore prêt à sauter dans la voiture de mon voisin s’il se dispose à prendre une direction autre que la mienne.

Benjamin Péret

 

Mémoires de Benjamin Péret

 

Un ours mangeait des seins

Le canapé mangé l'ours cracha des seins

Des seins sortit une vache

La vache pissa des chats

Les chats firent une échelle

La vache gravit l'échelle

Les chats gravirent l'échelle

En haut l'échelle se brisa

L'échelle devint un gros facteur

La vache tomba en cour d'assises

Les chats jouèrent la Madelon

et le reste fit un journal pour les demoiselles enceintes.

 

S'Essoufler

A Max Morisse

 

Ah fromage voilà la bonne madame

Voilà la bonne madame au lait

Elle est du bon lait du pays qui l'a fait

Le pays qui l'a fait était de son village

 

Ah village voilà la bonne madame

Voilà la bonne madame fromage

Elle est du pays du bon lait qui l'a fait

Celui qui l'a fait était de sa madame

 

Ah fromage voilà du bon pays

Voilà du bon pays au lait

Il est du bon lait qui l'a fait du fromage

                        Le lait qui l'a fait était de sa madame

Commenter cet article