Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par jean helfer

Éric Clapton condamné pour la pochette de son album Layla

Le guitariste britannique devra verser 15.000 euros à la famille du peintre Émile Frandsen pour avoir «dénaturé» son tableau La jeune fille au bouquet, sur la pochette de la réédition de son disque de 1970.


Le légendaire guitariste britannique Éric Clapton a été condamné jeudi à Paris à verser 15.000 euros à la famille du peintre Émile Frandsen pour avoir «dénaturé» un tableau utilisé sur la pochette de l'album Layla en 1970.

Saisi par la famille du peintre français d'origine danoise, mort en 1969, le Tribunal de Paris reproche à Éric Clapton l'utilisation faite de ce tableau au moment de la sortie d'un coffret «collector», en 2011, pour marquer le 40e anniversaire du disque enregistré avec le groupe Derek and the Dominos.

«Dénaturation manifeste»

Pour ce coffret anniversaire, le guitariste et sa maison de disques Polydor ne se sont pas contentés, comme sur l'album original, de reproduire en couverture le tableau La jeune fille au bouquet, d'Émile Frandsen. Ils avaient aussi présenté l'œuvre en trois dimensions dans un «pop-up» et inclus un autocollant avec le tableau ainsi qu'une reproduction sur carton, souligne le tribunal, estimant qu'il «s'agit là d'une dénaturation manifeste de l'œuvre d'Émile Frandsen».

Le tableau a été donné à Éric Clapton à l'été 1970 par le propre fils du peintre, qui avait hébergé le groupe Derek and the Dominos à Valbonne, dans le Sud-Est. Clapton et son groupe avaient utilisé cette image colorée et douce pour illustrer l'album Layla and Other Assorted Love Songs sorti quelques mois plus tard.

Le tribunal a en revanche écarté les demandes de réparation concernant l'utilisation du tableau pour l'album original, estimant que la famille du peintre avait largement connaissance de l'existence de cette pochette et qu'il y avait prescription. Me Antoine Gitton, avocat de la fille du peintre, a précisé que celle-ci ferait appel de cette décision, estimant que la cour aurait dû aller plus loin: «Le tribunal devait sanctionner la divulgation par Clapton et Polydor en 1970 d'un tableau sans le consentement de l'auteur», a-t-il dit.

http://www.lefigaro.fr

Éric Clapton condamné pour la pochette de son album Layla

French court orders Eric Clapton to pay compensation over ‘Layla’ album cover


Read more at http://www.mb.com.ph/french-court-orders-eric-clapton-to-pay-compensation-over-layla-album-cover/#KwkQjxfYeKQdKpwW.99

PARIS (AFP) – A Paris court on Thursday ordered rock legend Eric Clapton to hand over 15,000 euros ($16,400) to the family of a painter for modifying a picture used on the cover of a collector’s edition of the iconic album “Layla.”

Clapton, one of Britain’s most influential musicians in recent decades, was taken to court by the family of French-Danish artist Emile Frandsen, who died in 1969.

They accused Clapton of using an altered version of Frandsen’s painting as part of a collector’s edition in 2011, the 40th anniversary of the album’s initial release by the musician’s band Derek and the Dominos, the court sentence read.

The cover of the anniversary edition featured a new three-dimensional, cardboard pop-up version of the original work named “La Jeune Fille au Bouquet” (Young Girl with Bouquet), which the painter’s son had given to Clapton in 1970.

“It’s a clear distortion of Emile Frandsen’s work,” the court said.

The original had been used on the album cover of “Layla and Other Assorted Love Songs” several months later.

The court meanwhile struck down the family’s demands for compensation over the musician’s use of the painting on the original cover.

Antoine Gitton, the lawyer for Frandsen’s daughter, said she would appeal the decision.

He said she believes the court should punish Clapton more severely for using the painting in the first place without the artist’s consent.

“Layla” is one of Clapton’s signature songs, along with other hits such as “I Shot the Sheriff” and “Tears in Heaven.”

The 70-year-old was named by Rolling Stone magazine as one of the greatest musicians of all times in 2004.


French court orders Eric Clapton to pay compensation over ‘Layla’ album cover

Commenter cet article