Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean Helfer

Polémique sur le plagiat

Bien que les paroles de la chanson aient été écrites par le chanteur du groupe Richard Ashcroft, la chanson a été créditée également aux musiciens des Rolling Stones Keith Richards et Mick Jagger après un long procès surmédiatisé accusant The Verve d'avoir copié le thème d'une reprise par le Andrew Oldham Orchestra d'une chanson de 1965 des Stones, The Last Time.

À l'origine, The Verve avait négocié une licence pour utiliser un échantillon de l'enregistrement d'Oldham, mais on a accusé le groupe d'avoir abusé de cet échantillon Ainsi ABKCO Records, possesseur du catalogue des Stones a lancé une poursuite, motivé de plus par le succès commercial du single. L'affaire a finalement été réglée, la totalité des droits d'auteur de la chanson revenant à ABKCO et les crédits d'écriture à Ashcroft, Jagger et Richards.

"On nous a dit que ça allait être une répartition 50/50, puis ils ont vu le succès que l'on tirait de cette chanson", a dit Simon Jones, le guitariste du groupe. "Ils ont téléphoné et ont dit 'nous voulons 100 pour cent ou nous le faisons sortir des magasins, vous n'avez pas beaucoup de choix."

La chanson a été utilisée plus tard plusieurs fois, contre la volonté du groupe, pour des publicités. Celui-ci était impuissant, les droits étant en possession de ABKCO Records. Ainsi Nike l'a utilisée, ainsi que Opel.

MORCEAUX VOLES : THE VERVE BITTERSWEET SYMPHONY
MORCEAUX VOLES : THE VERVE BITTERSWEET SYMPHONY
MORCEAUX VOLES : THE VERVE BITTERSWEET SYMPHONY
MORCEAUX VOLES : THE VERVE BITTERSWEET SYMPHONY

Commenter cet article